jeudi 9 juin 2011

L'Écho de Frontenac, un journal en pleine transformation

L’Écho de Frontenac est un journal hebdomadaire indépendant distribué à plus de 9 000 copies dans la MRC du Granit. Orientée par la mission que s’est donnée le fondateur, Louis-Philippe Poulin, et poursuivie sous la direction de son fils, Gaétan Poulin, la troisième génération de la famille Poulin axe la publication de l’hebdomadaire vers la transmission de l’information à caractère local, favorisant ainsi la promotion tant économique, culturelle et sociale de la région que l’éducation de la société à travers les vingt municipalités de la MRC du Granit. L’approche de l’entreprise est donc axée sur la proximité avec la communauté, la promotion de la région et le respect de l’environnement. Elle a d’ailleurs sollicité l’aide des SADC de l’Estrie sur ce dernier point.

Voici quelques actions que l’entreprise débutera dans le cadre de sa démarche d’accompagnement : l’implantation de la facturation électronique, la diminution de la consommation du papier à l’interne et l’amélioration de l’enveloppe thermique du bâtiment, car ce dernier, plus que centenaire, amène l’entreprise à défrayer des coûts importants.

Par ailleurs, loin de considérer les technologies informatiques comme une menace à la survie de la version papier originale, l’entreprise entend relever le défi d’une mixité des véhicules de diffusion dont elle dispose dorénavant (le journal traditionnel en version papier et son pendant électronique), compte tenu de la démographie sur son territoire d’opération, du vieillissement de sa population de lecteurs et du rôle important que l’hebdo joue comme lien entre les élus et les électeurs, les décideurs et les citoyens, les annonceurs et les consommateurs, dans un bassin à dimension humaine où le sentiment d’appartenance à sa communauté prime sur la recherche du profit.

Enfin, l’entreprise espère pouvoir compter sur son équipe d’employés dynamiques pour relever le défi du développement durable. C’est pourquoi un échange interactif en leur compagnie est prévu à l’automne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire