jeudi 7 juillet 2011

Un engagement environnemental bien ancré chez Caldwell Bio Fermentation Canada

Les vallons de Sainte-Edwidge-de-Clifton cachent quelques secrets. De ceux-ci, un bâtiment de brique sur lequel on retrouve l’écriteau « Fabrique de fermentation ». L’entreprise Caldwell Bio Fermentation Canada y mène ses activités, travaillant avec un ferment particulier développé en partenariat avec des chercheurs du Centre de recherche et de développement sur les aliments de Saint-Hyacinthe. Ce ferment lactique, par ailleurs commercialisé, permet à l’entreprise de concevoir des produits à base de légumes fermentés non pasteurisés ayant une capacité accrue de conservation.

Caldwell Bio Fermentation Canada intègre les valeurs du développement durable portées par son président, Gary Caldwell. À la base, la lactofermentation est une méthode de conservation ayant une empreinte écologique réduite. En effet, en plus d’éviter l’utilisation de conservateur chimique, elle est moins énergivore que la pasteurisation et la stérilisation. L’entreprise s’assure également de réduire les impacts en amont de ses activités en employant uniquement des légumes, herbes et épices biologiques. Les produits développés sont d’ailleurs certifiés biologiques par des organismes reconnus au Canada et aux États-Unis. En plus d’autres mesures environnementales diverses, le président s’assure d’intégrer des mesures sociales intéressantes, particulièrement au niveau des conditions de travail offertes à ses employés.

La démarche d’accompagnement amorcée à l’hiver 2011 avec les SADC de l’Estrie vise à continuer l’intégration du développement durable dans les activités de l’entreprise dans une perspective d’amélioration continue. Concrètement, l’entreprise cherche notamment à intégrer le maximum de pratiques et d’éléments durables au bâtiment actuel ainsi qu’à l’agrandissement prochainement réalisé. Ainsi, des recherches ont été effectuées au niveau de la maximisation de l’utilisation de l’énergie solaire passive, l’éclairage éconergétique et les pratiques issues des certifications LEED et Novoclimat.

De plus, la gestion des déchets organiques sur le site sera améliorée puisque de nouvelles méthodes de compostage sont recherchées pour être mises en application. Le compost ainsi produit pourra être utilisé pour les aménagements paysagers présents sur les terrains de l’entreprise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire