mardi 16 août 2011

Les PME doivent aussi gérer leurs déchets dangereux et déchets électroniques!

Un produit dangereux présente une des caractéristiques suivantes : toxique, inflammable, explosif ou corrosif. Les déchets dangereux les plus courants sont la peinture, les solvants, les acides et bases, les aérosols, l’antigel, les fluorescents (fluocompacts, tubes linéaires, néons, etc.), les pesticides, les bonbonnes de propane, les batteries d’automobile, les piles et les huiles et filtres usagés.

La gestion responsable des déchets dangereux inclut tout d’abord leur réduction. Si on ne peut trouver un produit de remplacement non dangereux, il convient minimalement de ne pas en acheter plus que les quantités nécessaires.

Pour les produits dangereux dont on ne peut éviter l’utilisation, il est important de s’assurer de les entreposer sécuritairement et d’en disposer adéquatement. Si vous ignorez où vous en départir, les points de collecte suivants peuvent servir de référence : Aide-mémoire Recyc-Québec. À noter que cette référence dresse également une liste de points de collecte du matériel électronique. Il est utile d’ajouter à la liste deux de nos clients proposant la collecte de ces derniers dans la région, Tech-Nic Réseau Conseil à East Angus et Sanitaire Lac-Mégantic 2000 à Lac-Mégantic!

En tant qu’entreprise, il est possible que vous ayez à assumer des coûts pour la disposition de certains produits dangereux ou déchets électroniques (certains pourraient cependant avoir une valeur de revente!). Informez-vous des coûts de disposition avant d’en faire l’achat!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire