mercredi 7 mars 2012

L’étiquetage carbone, un autre pas dans la bonne direction!

Nous apprenions la semaine dernière que le gouvernement du Québec songe à implanter un système d’étiquetage carbone au Québec. Un projet pilote aura lieu dès cette année impliquant dix entreprises.

L’empreinte carbone représente la somme de toutes les émissions de gaz à effets de serre (GES) attribuables à un produit ou service sur l’ensemble de son cycle de vie, c’est-à-dire de sa création jusqu'à sa disparition complète. Ainsi, le consommateur pourra non seulement comparer un même produit, sur la base du prix ou de la qualité, mais aussi sur la base de son impact sur l’environnement par ses émissions de GES. 

Ce projet est extrêmement intéressant pour les entreprises puisqu’à terme, il vise à encourager les consommateurs à choisir les produits ayant le plus faible impact carbone possible. Par exemple, cela pourrait favoriser les produits québécois au détriment de ceux provenant d’Asie. En effet, les entreprises québécoises possèdent un avantage concurrentiel puisqu’elles utilisent l’énergie hydroélectrique dans le cycle de production.

Dans l’optique où d’autres pays suivront le Québec, le Japon, la Thaïlande, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Suède et la Corée du Sud, et que les consommateurs seront sensibilisés à cet étiquetage et ses propriétés, plusieurs entreprises pourront être tentées de s’installer au Québec pour profiter des avantages liés à la production hydroélectrique. Le marché nord-américain, principalement, pourrait s’y intéresser puisque la présence des énergies alternatives vertes accuse un certain retard en comparaison avec l’Europe. 

Pour les PME, ce processus demeurera toujours coûteux pour le peu de moyens dont ils disposent. Par contre, il sera intéressant de voir de quelle façon le gouvernement s’impliquera dans le financement de cette mesure. Cela pourrait motiver plusieurs entreprises à certifier leurs produits, car elles ont intérêt à rester concurrentielles dans ce marché en constante mouvance. 

Pour de plus amples informations sur le projet pilote, je vous invite à consulter le site Internet suivant : http://www.empreintecarbonequebec.org/fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire