mercredi 6 juin 2012

Le projet Communauté durable de Gedden, une corde de plus à l’arc des entreprises

Le 17 mai dernier, les SADC de l’Estrie organisaient un 5 à 7 réseautage dédié aux entreprises. Lors de cette soirée, les invités ont eu droit à une présentation des consultants de la firme Gedden. Ils ont expliqué comment les PME peuvent profiter de revenus supplémentaires en réalisant des projets diminuant leurs émissions de gaz à effet de serre (GES).

Gedden a mis sur pied le projet Communauté durable qui regroupe de petits efforts de réduction d’émissions de GES de PME afin d’échanger les crédits carbone qui en découlent sur le marché volontaire. Ces réductions peuvent être faites par toutes les PME, mais doivent graviter autour de trois axes, soit l’optimisation du transport, la récupération des matières résiduelles et l’efficacité énergétique des bâtiments. Les projets doivent avoir été réalisés depuis le 1er janvier 2010.

Les entreprises n’ont pas à débourser pour solliciter les services des consultants. Par contre, en guise de revenu pour cet exercice, ceux-ci garderont la moitié du montant que l’entreprise aura droit en vendant ses crédits carbone. Actuellement, le carbone se transige autour de 10 $ la tonne sur le marché.  

Prenons l’exemple d’une entreprise qui désire changer de mode de chauffage en passant d’un système au mazout à un autre tout électrique ou un système à granules de bois . En plus de la subvention de base qu’elle pourra solliciter auprès d’Hydro-Québec ou du ministère des Ressources naturelles et de la Faune, l’entreprise pourra aller chercher un complément d’argent dans le marché volontaire du carbone par l’entremise du projet Communauté durable. Une corde financière de plus à l’arc des PME.  

Pour de plus amples informations sur l’entreprise Gedden et son projet : http://www.gedden.com/


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire