mardi 24 juillet 2012

Gérer les déchets électroniques responsablement

Connaissez-vous le Règlement sur la récupération et la valorisation de produits par les entreprises? L’entrée en vigueur de ce règlement en juillet 2011 signifiait la prise en charge en fin de vie de trois nouvelles catégories de produits : les produits électroniques, les lampes au mercure ainsi que les piles rechargeables et non rechargeables. Des systèmes de récupération assurés par les entreprises productrices devaient être instaurés dans les années subséquentes, le tout à l’image de ce qui est présentement en place pour des produits comme les résidus de peinture et les huiles.

Le cas des produits électroniques est particulièrement intéressant puisqu’un bon nombre d’articles courants sont couverts. Ainsi, les ordinateurs et leurs écrans, les téléviseurs, les imprimantes, les téléphones cellulaires, les appareils photo numériques et les serveurs ne sont qu’une partie des produits visés. Le 14 juillet 2012 était une date charnière puisque le programme de récupération et de valorisation pour ces matières devait alors être mis en fonction.

Concrètement, il n’est maintenant plus question d’acheminer ses déchets électroniques vers le site d’enfouissement; des points de dépôt où peuvent être déposées gratuitement ces matières aux fins de récupération seront bientôt connus. Dans certains cas particuliers, un service de collecte sera également offert. Dans les deux cas, le tout sera gratuit.

Une belle avancée pour la gestion des matières résiduelles au Québec!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire