mercredi 26 septembre 2012

L’Abri végétal, un abri serricole écologique pour faire pousser les légumes!

L’Abri Végétal est une entreprise serricole familiale située à Compton. En 2009, Frédéric Jobin-Lawler et Annie Lévesque sont devenus les propriétaires de cette entreprise établie depuis plus de 22 ans. Ils ont opéré des changements majeurs aux serres, notamment au niveau énergétique. Sur les quelque 2000m2 de superficie, ils produisent maintenant tomates, concombres, fines herbes et ails biologiques qui sont disponibles à l'année. Les produits de la serre sont vendus principalement en Nouvelle-Angleterre par l’intermédiaire d’une coopérative de producteurs biologiques. Environ 20 % de la production est écoulée sur le marché local, soit dans les marchés, les coopératives locales et le réseau de distribution de paniers bios.

Pour les propriétaires, adopter des pratiques durables est d’abord et avant tout lié à un choix personnel : l’entreprise en est une de petite taille où la famille est à l’avant-plan, incluant l’avenir des enfants. Il s’agit également d’une opportunité d’affaires puisque la mise sur pied de différents éléments associés au DD permet d’augmenter l’efficacité des opérations à court terme, de réduire les coûts à moyen terme et d’assurer la pérennité à long terme. Au niveau social, l’adoption des normes de l’agriculture biologique est motivée par le désir d’offrir aux consommateurs des aliments sains. De plus, ce type de culture permet à l’entreprise d’affirmer son désir de réduire ses impacts environnementaux. Le choix de cultiver au sol plutôt qu’en bac ou de façon hydroponique est également un reflet des préoccupations environnementales au cœur des décisions d’affaires. Selon le propriétaire : « ll va de soit qu'il faut avant tout nourrir le sol pour nourrir la plante! ». Il est également à noter que l’optimisation énergétique des serres, notamment par l’emploi de la géothermie et de phytocaptation de carbone, démarque l’entreprise qui a mérité le lauréat estrien en environnement division agroforesterie en 2011.

L’accompagnement en développement durable de l’entreprise par les SADC de l’Estrie leur permettra de recevoir divers conseils afin d’orienter leurs choix dans l’agrandissement du bâtiment, dans la réalisation d'un toit végétalisé et dans la gestion du compost. Des recherches de sources de financement pour l’implantation de nouveaux éléments durables sont également prévues.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire