jeudi 19 juin 2014

Le Pavillon des arts et de la culture de Coaticook, un phare du DD à Coaticook

Le Pavillondes arts et de la culture de Coaticook est un organisme à but non lucratif créé en 1995. En plus d’être diffuseur de spectacles, l’organisme fait office de centre culturel pour la Ville de Coaticook, offre divers cours à la population locale et fait de la location de salles pour des événements. Plusieurs partenaires financent l’organisme, mais le principal bailleur de fonds est la Ville de Coaticook.

Pour la direction générale, le DD leur permettra d’évoluer vers une diminution de l’empreinte de l’organisme sur l’environnement, de contribuer à la santé de la planète et non de la détruire, d’être plus responsable envers elle. Du côté social, c’est d’établir une relation durable avec les parties prenantes, les fournisseurs, les commanditaires et le public en plus de faire en sorte que tous deviennent accros de l’organisation par l’offre d’activités.

Dans le cadre de sa démarche d’accompagnement avec Concertaction Estrie, Le Pavillon évoluera notamment vers l’accréditation « scènes écoresponsables ». D’ailleurs, elle sera l’une des premières salles au Québec à obtenir cette accréditation. Pour ce faire, elle devra d’abord obtenir le niveau 3 ‑ Performance, échelon Or du programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! de RECYC-QUÉBEC. Cela ne représente maintenant qu’une question de formalité, car une caractérisation des matières a permis d’établir le taux de récupération de l’organisme à 89 %.

Dans le cadre de la démarche, les différents moyens d’ouvrir le dialogue en établissant des canaux de communication solides et efficaces avec les différentes parties prenantes de l’organisation seront étudiés. En effet, par l’implication de plusieurs partenaires dans la gestion de l’organisation, elle doit tenir compte de chacun d’eux. 

Enfin, une formation en DD a déjà été donnée aux employés afin de leur faire bien comprendre le sens du concept et comment il s’applique dans l’organisation. C’est d’ailleurs un excellent moyen pour l’organisation de faire d’eux des courroies de transmission du DD aux différentes parties prenantes de l’organisation, dont la clientèle des spectacles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire